Le principe d’Alfred Korzybski, « la carte n’est pas le territoire » peut se dupliquer ici par « l'atypisme n’est pas l'atypique». Il est donc, de mon point de vue, indispensable de toujours s’enquérir de

précisions, par le questionnement et/ou la contextualisation de ses propos.

« De la personnalité d’un individu, restons modestes, nous ne connaissons guère plus que les manifestations externes, c’est-à-dire les comportements et micro comportements verbaux et non-verbaux. 

Encore faut-il différencier avec vigilance nos interprétations de nos observations. » (Françoise Kourilsky, 2014, p.17)

 

Dans mon accompagnement j'ai appris à utiliser mon sixième sens, à être vigilante.

La pleine conscience est nécessaire à l’observation de mon client, de la mienne et de la relation qui se noue entre nous.

 

L’écoute se munit elle aussi d’une pleine conscience

de ses perceptions afin de ne pas tomber

dans le piège du mental et des représentations. 

Je prends en compte les "Extras" : un flux mental rapide, un pensée en arborescence, un besoin vital de comprendre, une empathie au-delà de ce que l'on peut imaginer, une hypersensibilité, une capacité hyper-développée des sens. La liste n'est bien sûr pas exhaustive.

 

Je m'appuie sur des outils de l’écoute active que sont la synchronisation, la reformulation, la calibration, le VAKOG et les mouvements oculaires. Attention toutefois à ne pas perdre l’essentiel

en voulant à tout prix utiliser ces outils.

 

Il ne s’agit pas de "singer" le client pour lui

donner l’impression que nous nous intéressons à lui, mais de s’intéresser réellement à lui, avec toute

l’empathie, la chaleur et l’authenticité dont nous devons faire preuve en tant que professionnels de l’accompagnement.

 

N’oublions pas que le neuroatypique ressentira tout de suite s'il manque la sincérité et la présence à notre échange.

Mon accompagnement cherche

à remettre en liberté le potentiel, 

le désir, la volonté... de faire de cette différence un socle accepté, puissant et révélateur, de se permettre de vivre sans les chaînes de croyances et des peurs, de regarder en face chaque point de notre carte identitaire

et de l'utiliser pour passer la frontière vers soi. 

Atypique ? 

 Haut potentiel - Philo-cognitif - Atypique Personne dans l'Intelligence et l'Émotion - Zèbre 

Hypersensible - Neuroatypique

Check-up des ressentis d’un zèbre en méconnaissance de lui-même :
• Sensation d’être anormal
• Impression d’être fou
• Sentiment de n’être jamais compris
• Impression de décalage total
• Frustration
• Épuisement
• Perte d’identité
• Grand déficit de confiance en soi
• Isolement
• Sentiment de culpabilité
• Sentiment d’infériorité
• Deuil d’une part de soi-même
• Inhibition intellectuelle
• Syndrome de l’imposteur

Un message ?

Delphine Tranvaux

Coach certifiée d'état, thérapeute

Théâtre d'improvisation

Déplacements à domicile sur Lorient et agglomération

Email: d.tranvaux@gmail.com 

Tél. 06 50 67 90 62

Atypique

Monde pro

Théâtre d'impro

Accompagnement individuel